Récits d’hommes

Si l’on chantait…

Henri Sauthon, notre ancien maire a conservé une excellente mémoire qui lui permet encore à 93 ans de se souvenir intégralement, à brûle-pourpoint, des paroles d’une vieille chanson, sans aucune hésitation. Il a conservé également une très belle voix…dans le style de l’époque, celui des chansons réalistes, pleines de “sens” comme on dit, et surtout débordantes de sentiments et d’humanité ! Henri n’était pas un chanteur de métier, mais un bon amateur, qui comme d’autres avec leurs instruments de musique, l’accordéon, la clarinette ou la cabrette, participaient parfois, au pied-levé, à l’animation musicale des bals…et encore plus des fameux bals clandestins sous l’occupation, dans les granges !

Avanti la musica ! Place aux “Violettes”

 Au “Rêve bleu”

Et aux “Lilas blancs”

 

 

Le Masroudier et la vallée du Chat-Cros

Le château du Tirondet-d’en-haut

La “mission de 1950”, contemporaine de la rivalité des deux théâtres.