La société sannatoise : Les structures.

Dans cette rubrique la société est étudiée quantitativement et qualitativement, dans sa composition à partir de deux recensements, et dans sa mentalité à partir d’une thématique assez peu utilisée, celle des “systèmes familiaux”.

Les structures familiales (composition du ménage, place des enfants et des vieux, transmission des biens) fondaient les mentalités et les moeurs des sociétés traditionnelles. Pour maints historiens et sociologues comme Emmanuel Todd, la façon d’être et de penser transmise par nos aïeux n’a pas totalement disparu, elle caractérise encore certains ensembles régionaux ou nationaux. Elle a délimité, ou délimite encore, des aires géographiques où prévalent la famille souche, la famille nucléaire, ou la famille communautaire. La Creuse, et Sannat, se rattachent en principe à ce dernier modèle, minoritaire en France et dans le monde…Cela se vérifie-t-il ?

Les Glaneuses. Jean-François Millet. 1857